BIOGRAPHIE

Matthieu Parent est né dans une famille d’artisans. C’est l’amour de ces savoir-faire particuliers, exercés en dehors de tout circuit industriel, qui nourrit son identité photographique, redonnant place au Temps, au Geste et aux Gens.

Il commence sa carrière en 2000 comme assistant photographe à la prise de vues d’objets d’art (tableaux, meubles, bronzes), clichés réalisés pour illustrer les catalogues de maisons de vente aux enchères de Paris, les maisons TAJAN et KOHN en autres.

Implanté dans le milieu du spectacle vivant en tant que régisseur, il rejoint dès 2001 le théâtre de rue pour couvrir différents festivals dont Avignon.

En parallèle, Matthieu devient le premier assistant de Matthias Olmeta avec qui il développe plusieurs projets artistiques de grande ampleur. En effet, pendant quatre années, les deux photographes travaillent ensemble sur la réalisation de deux grands tirages aux sels d’argent (6 mètres sur 1,27 mètre) et remettent au point des procédés photographiques alternatifs : Papier salé et Ambrotype.

autoportrait

Fort de ces premières expérimentations, Matthieu Parent s’embarque pour New York en 2006 pour suivre les classes de Jane Evelyn Atwood et Joseph Rodriguez à l’école « International center of Photography ».

A son retour des Etats-Unis en 2008, Matthieu s’installe en résidence sur la Place du Chien Saucisse à Marseille. Premier Volet de la série Le Retour de l’Ambrotype à Marseille, il replace l’individu au centre de la Ville, redonnant, par la technique, toute sa place au temps de la rencontre.  Le Grand Port Maritime de Marseille, Village Vertical, et Littoral suivront naturellement le chemin de ce projet en quatre volets.

A 34 ans, le succès du Retour de l’Ambrotype à Marseille l’autorise à se lancer dans un projet solo plus ambitieux : remonter aux sources de cette technique centenaire, née sur le sol américain en 1852. C’est le retour aux Etats-Unis. Il relie New York à San Francisco par la route à bord d’un camion aménagé par ses soins en laboratoire.

La série Rupture naît de cette expérience humaine riche mais aussi difficile, le voyage nous ramenant parfois à l’endroit exact que nous souhaitions quitter. Cette période, toujours portée par les techniques anciennes de l’ambrotype et de la chambre, sera marquée par le besoin de travailler en collaboration avec d’autres photographes : Emmanuel Ligner, Adrien Perrin, Sylvie Fremiot

Enfant de Marseille, il est choisi par la Ville pour développer un projet de coopération artistique avec Odessa en Ukraine. Les évènements 2013/2014 qui agitent le pays mettent le projet sous les feux d’une actualité brulante et l’exposition aura finalement lieu début 2015 à la Bibliothèque Régionale de l’Alcazar à Marseille puis, quelques mois plus tard, au Musée des Beaux-Arts d’Odessa.

Aujourd’hui, Matthieu Parent développe une activité commerciale auprès de différentes entreprises d’évènementiels et de tourisme en numérique et à la chambre tout en poursuivant son travail photographique avec un nouveau projet sur Oulan-Bator, en Mongolie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s